Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

5 Mar

Titre : Fahrenheit 451

Auteur : Ray Bradbury

Edition : Denoël

Nombre de pages : 213

Résumé :  L’action de Fahrenheit 451 se déroule dans un futur indéfini. Montag est un pompier dont le travail est de brûler tous les livres. Lui et sa caserne parcourent la ville à la recherche de bibliothèques illégales et ont pour but d’en faire un autodafé. Dans cette société, posséder un livre est un crime, la littérature n’existe donc plus. Un jour, Montag décide de voler des livres et de les lire. Il fait également la rencontre de Clarisse McClellan, une jeune fille de 17 ans. Ces deux facteurs vont pousser Montag à la réflexion, et il se rendra compte d’un certain nombre de choses…

Mon avis :  Fahrenheit 451 est un roman de science-fiction dystopique publié en 1953, c’est-à-dire durant la Guerre Froide, et plus précisément lors de la « Peur rouge », incarné par Joseph McCarthy, qui donnera son nom au maccarthisme, en fait la traque des communistes. Ce roman peut d’abord apparaître donc comme une allégorie du macchartisme : en effet, les intellectuels sont éliminés. Bradbury nous décrit ici une société apocalyptique, déshumanisée, montrant que de nombreuses valeurs, comme l’amour, l’intelligence ou la communication ont disparu. On assiste donc à un retour à une société primitive, alors que ses dirigeants auraient voulu en faire une société parfaite, dont elle a en effet l’apparence puisque les gens y vivent heureux. A travers son roman, Bradbury, bien avant notre époque, parvient tout de même à nous décrire son opinion sur certains aspects de notre société actuelle, comme la dégénérescence du système scolaire, la bêtise de la télé-réalité… Ce roman est aussi une véritable ode à la lecture, instrument de culture intemporel, qui permet à l’homme de comprendre son monde et d’avoir les moyens de lutter contre des régimes dictatoriaux par exemple.

Ce roman est donc très intéressant et instructif. En effet, j’ai décide de le lire pour l’ajouter à ma liste d’ouvrages pour le bac de français, puisque l’une de mes séquences est consacrée à l’utopie. Ici, la société décrite est une contre-utopie, et elle permet de voir les limites de l’utopie, car en voulant une société trop parfaite, on aboutit souvent à un régime totalitaire. L’auteur nous met en garde également contre les méfaits des médias, qui endoctrinent parfois la population

Les personnages sont assez stéréotypés : la grosse dame fan de télévision, le sage vieillard bourré de culture… mais ils permettent de décrire avec précision la société dans laquelle ils vivent. J’ai apprécié le personnage de Clarisse, même si elle n’est pas très présente, car c’est une jeune fille agréable, dynamique et ayant toujours la soif de culture, ce qui est rare presque inexistant dans cette société. Le personnage de Montag est aussi intéressant, on remarque bien son évolution et sa prise de conscience tout au long du récit.

Un dernier aspect plaisant est aussi le sujet : les livres. Et oui, pour nous lecteurs, c’est un objet indispensable. Et je me suis souvent imaginée dans cette société, privée de lecture… impensable pour moi !

J’ai cependant eu parfois du mal à tout comprendre, car Bradbury utilise énormément de métaphores, souvent complexes. De plus, j’ai trouvé que l’action avait du mal à se mettre en place, jusqu’à la prise de conscience de Montag où tout s’enchaine.

Un bon moment de lecture !

Publicités

2 Réponses to “Fahrenheit 451 de Ray Bradbury”

  1. BlackWolf mars 7, 2012 à 12:03 #

    Un classique de la littérature SF qui mérite d’être découvert. Content qu’il t’ait fait passé un bon moment.

  2. Cécile mars 8, 2012 à 21:30 #

    Oh que oui, un grand Classique…. que je n’ai pas lu depuis bien longtemps. Je devrais peut être le ressortir de ma bibliothèque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :