La fin de l’innocence – Megan E. Abbott

20 Juil

 

Résumé :  Dans une banlieue tranquille du Midwest dans les années 80, Lizzie, 13 ans, et sa voisine Evie Verver sont inséparables. Elles partagent tout, de leurs maillots de bain à leurs crosses de hockey sur gazon. Elles vivent dans l’ombre de la grande sœur d’Evie, Dusty, qui leur fait entrevoir le pouvoir de la séduction. Pour Lizzie, la maison des Verver est le paradis avec à sa tête le père, tellement gentil et charismatique. Un jour, Evie disparaît. Le seul indice : la voiture que Lizzie a aperçue plus tôt dans la journée. La panique gagne rapidement cette tranquille communauté et tout le monde se tourne vers Lizzie. Sait-elle quelque chose ? Evie aurait-elle pu monter de son plein gré dans la voiture d’un homme ? Lizzie, rongée par la curiosité et le désir de sauver les Verver de l’anéantissement, essaie de comprendre ce qui a pu arriver. Elle passe ses journées avec M. Verver, sous le choc, et ses nuits à arpenter le quartier pour trouver des indices. Hantée par la disparition d’Evie, émoustillée par la place centrale qu’elle occupe dans les recherches, Lizzie découvre qu’elle est loin de tout savoir sur sa meilleure amie.

 

Mon avis : C’est ici un livre qui m’a beaucoup surpris. En effet, je m’attendais à un roman policier au vu du résumé, mais c’est un autre genre que l’on découvre dans les premières pages.  C’est une lecture originale et j’avoue que cela m’a beaucoup plu.  En effet l’histoire est très intrigante et on se pose énormément de questions. Ce livre m’a parfois dérangée, par son thème sensible mais aussi par sa narration qui est assez étrange.
La narrateur est Lizzie, une jeune fille de 13 ans, que l’on suit tout au long du roman. Ce n’est pas ici une romance pour ados, car pour Lizzie cette période est bien différente par rapport aux jeunes filles de son âge.
A travers son récit de disparition; l’auteur va surtout aborder le sujet de la vision de la sexualité et du désir, mais tout cela à travers les yeux de Lizzie. Malgré son inexpérience, la jeune fille est intéressante, et on assiste ici à un semblant d’apprentissage de la vie. Et c’est je pense ce qui fait que le récit est quelque part assez dérangeant, car on a parfois du mal à se mettre dans la peau de cette jeune ado. Meilleure amie de Evie, elle se retrouve au centre de l’attention, car elle va devoir aider dans l’enquête. Elle va également découvrir beaucoup de choses qu’elle n’imaginait pas sur son amie.

La fin est un grand coup de théâtre, car il y a énormément de révélations auxquelles on ne s’attendait pas forcément.

 

Au final, un avis plutôt bon, malgré des sentiments doubles : attraction et répulsion. Le plus étrange est que ce sont deux sentiments complètement opposés qui nous sont procurés par cette lecture. Les plus curieux n’ont qu’une chose à faire : la tester !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :