Des fleurs à l’encre violette de Gilles Laporte

16 Fév

 

 

Résumé :  En Lorraine, de 1873 à 1923. Le roman de deux frères que tout oppose : l’aîné, Victor Delhuis, personnalité brillante, n’aspire, jusqu’au mépris des siens qu’à la réussite sociale, tandis que le cadet, Clément, épouse les idées progressistes de son époque et prépare le concours d’entrée à l’Ecole normale d’instituteurs.
Au coeur de cette désunion fraternelle, leur mère, Rose-Victoire, qui, très jeune, s’est affranchie du carcan bourgeois de sa famille pour épouser un modeste cantonnier, et qui portait en elle un rêve secret, devenir institutrice.

 

Mon avis : 

L’auteur nous raconte ici l’histoire de deux famille que rien ne semblait lier. En effet, l’une est bourgeoise, et l’autre et modeste. Ils vont cependant devoir s’unir pour le bonheur de Rose-Victoire et Aimé, leurs enfants. En effet, ces derniers souhaitent se marier et Rose-Victoire n’a qu’un rêve : devenir institutrice. Épouser Aimé est pour elle un moyen de découvrir la liberté.

J’ai beaucoup aimé ce roman, que j’ai trouvé frais et agréable à lire. On s’attache très facilement aux personnages et le contexte est tout aussi intéressant. De plus, on y retrouve le thème de l’institutrice qui est, à moi aussi, mon rêve d’avenir. J’ai donc été d’autant plus charmée !

Un bon petit moment de lecture !

Publicités

Une Réponse to “Des fleurs à l’encre violette de Gilles Laporte”

  1. Gilles LAPORTE février 18, 2013 à 11:25 #

    Merci Candice, pour ces impressions de lecture de mon livre « Des fleurs à l’encre violette ». Elles me touchent profondément. Très cordialement. Gilles Laporte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :