De tempête et d’espoir – Saint Malo de Marina Dédéyan

22 Fév

 

 

Résumé : Je m’appelle Anne de Montfort.
En cet automne 1761, j’apprends que Jean, mon frère, ma seule famille, a disparu aux Indes. Est-il tombé dans la guerre sans merci opposant Louis XV au roi d’Angleterre, des Amériques à l’Asie ? Croupit-il dans les geôles de Madras ? A-t-il résolu de chercher fortune au service de quelque nabab ?
Je veux, je dois savoir. Comment ? À dix-huit ans à peine, orpheline, sans le sou, sans relations, dois-je me résigner et accepter ce destin tout tracé, le couvent ? Et s’il existait un autre choix, plus insensé, celui d’embarquer sur un navire, à n’importe quel prix ?
Mon cousin René-Auguste de Chateaubriand, armateur respecté parmi ces messieurs de Saint-Malo, mon ami d’enfance Corentin, matelot de la Compagnie des Indes, mère Saint-Yves, supérieure des Ursulines de Dinan, m’aideront-ils ou me feront-ils obstacle ?
Je n’ai pour moi que ma jeunesse, le prestige de mon nom, ma détermination, et cette devise d’Anne de Bretagne que j’ai faite mienne : non mudera, je ne changerai pas.

 

Mon avis :

J’ai été totalement captivée par ce roman ! Il s’agit d’un roman d’aventure où le lecteur se retrouve happé par les péripéties vécues par Anne, le personnage principal. Il est impossible, à mon avis, de s’ennuyer lors de cette lecture.   Les différents personnages du roman sont présentés à travers le regarde d’Anne, ce qui fait qu’on se sent tout aussi proche d’eux. Le voyage effectué par le personnage est très intense, elle y découvre énormément de choses et c’est d’autant plus intéressant pour le lecteur. On pourrait redouter un nombre important de descriptions des différents endroits, mais cela s’intègre parfaitement au récit de Anne et le lecteur est ainsi transporté aux côtés de la narratrice. Cela m’a également beaucoup plu dé découvrir les habitudes et les moeurs de l’époque.

J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur, Marina Dédéyan, très recherché. avec l’emploi du passé simple et de l’imparfait du subjonctif, ainsi qu’un vocabulaire soutenu. J’ai trouvé cela très intéressant, cela permet en effet d’améliorer son français !

J’ai cependant été quelque peu perturbée par la structure choisie par Marina Dédéyan. En effet, on trouve des chapitres courts non-numérotés écrits au présent et de longs chapitres numérotés rédigés au passé simple et je n’ai pas forcément compris ce choix…

J’ai hâte de lire la suite !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :