Voodoo Land de Nick Stone

24 Avr

 

 

 

Résumé : Miami, 1981. Jadis havre de paix pour retraités en manque de soleil, la ville est devenue le terrain de jeux des apprentis sorciers de la coke. Sous une chape de poudre, la cité est le bac à sable des Pablo Escobar et autres Tony Montana qui, à défaut de pelles et de seaux, bâtissent leur empire à coups de fusils d’assaut et de narcodollars. Lorsque les inspecteurs Max Mingus et Joe Liston se retrouvent face à un macchabée dans un zoo, il s’attendent à une banale affaire d’homicide. Mais ce cadavre se révélera plus exotique : son estomac renferme une potion à la sauce magie noire. Naviguant dans des eaux où corruption et violence semblent sans limites, les deux flics partent alors en chasse contre un certain Salomon Boukman, véritable mythe au sein de la communauté haïtienne, mais dont tout le monde semble ignorer jusqu’à l’apparence physique. La traque de ce fantôme bien réel sera beaucoup plus périlleuse que prévue. Car dans l’ombre du vaudou, les zombis sont parfois très vivants.

 

Mon avis : Voodoo Land est le second roman de l’auteur anglais Nick Stone. On se trouve alors à Miami, au début des années 80 ans, dans une petite ville tranquille pourtant transformée par l’arrivée en masse de la cocaïne. Cette ville devient alors la plus violente des USA, de quoi donner du fil à retordre aux policiers, comme Eldon Burns, chef de la Miami Task Force, l’unité d’élite de la police locale. Il ne recule devant rien pour supprimer les crimes, et surtout plaire aux politiques. Il va même jusqu’à trafiquer certaines preuves, exécuter des suspects, faire des pactes avec certains bandits… Il dirige Max Mingus, un policier typique, ancien boxeur, et Joe Liston qui commence à en avoir assez de tous ces débordements dans la ville. Ils sont amenés à enquêter sur le meurtre d’un Haïtien et leur vie va alors être complètement bouleversée.
L’auteur fait preuve ici d’une très grande originalité : j’ai été très surprise par ce roman. Je ne m’attendais pas du tout à tous ces rebondissements. L’écriture est très prenante, si bien qu’on a l’impression de se trouve à côté de ses policiers. On se prend facilement au jeu de l’enquête, et c’est très intéressant ! L’intrigue fonctionne parfaitement, et l’on est tenu en haleine jusqu’à la derniere ligne.
D’ailleurs, la scène finale termine le roman d’une façon magistrale, tout se déroule crescendo au long du roman.

Une enquête passionnante !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :