Natural Enemies de Julius Horwitz

19 Nov

 

 

Résumé :

Paul Steward, éditeur d’une revue scientifique et ex-journaliste du New York Times, est un mari raté, un père raté, il considère sa vie entière comme un échec. Sa décision est prise, elle est
radicale, une seule échappatoire : tuer sa famille et se suicider ensuite. Horwitz nous décrit dans ce livre la journée de cet homme : entretiens professionnels, voyages dans les transports en commun, discussions avec des amis…
Une journée si normale, et pourtant si oppressante. C’est justement cette façon d’écrire, distante, froide, telle la voix-off d’un documentaire qui donne toute sa force au livre. Le lecteur est sous pression du début à la fin.

 

Mon avis :

Si vous voulez découvrir un roman qui va vous glacer le sang, celui-ci est fait pour vous ! On se retrouve au beau milieu des années 70, mais on peut très bien replacer le récit dans le contexte actuel. 

On y rencontre Paul Steward, journaliste et éditeur à succès. Un soir, il décide qu’il va tuer sa femme et ses enfants, comme ça et son avis ne changera pas. Ainsi, on suit sa dernière journée, heure par heure. On s’inquiète pour cette famille qui ne sait pas ce qui l’attend, on espère, on doute… L’auteur a su parfaitement créer une ambiance telle que le lecteur se retrouve dans une situation très embarrassante : il sait tout, mais ne peut rien faire !

Le suspense est bien sûr au rendez vous, et d’ailleurs, la tension s’accentue au fur et à mesure que l’étau se resserre… C’est vraiment très prenant, jusqu’à en devenir dérangeant !

Si vous osez lire ce livre, un conseil : ayez le coeur bien accroché car les derniers chapitres sont terribles !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :