L’héritière des anges de Florence Roche

20 Nov

Résumé :

Les Cévènnes, en cette année 1716 sont encore très marquées par les affrontements entre les catholiques et les protestants.  Les tensions sont encore nombreuses entre les deux religions, et peu nombreuses sont les familles qui n’ont pas perdu de membres dans lors des dragonnades ou de vengeances.

C’est dans ce cadre que grandit Eléonore. Orpheline, elle a été confiée au soin de Manille, un convers de l’abbaye de Pierres Plantées.

Eléonore a un secret : une voix angélique. Hors, dans la religion catholique les femmes n’ont pas le droit de chanter… De plus, elle est découverte par le prêtre alors qu’elle assiste aux diverses messes de l’abbaye, bravant là l’interdit de s’approcher d’une abbaye d’homme pour une femme…..

Sa punition sera d’intégrer plus tôt que prévu un cloître de sœurs cisterciennes… C’est lors d’une messe que La comtesse de Lesle, bienfaitrice de l’abbaye, la remarque et l’embauche à titre de chanteuse privée…

Mon avis :

 

Ce qui a le plus attiré mon intérêt dans ce livre, c’est la romance qu’on y découvre. Même si je ne suis pas entrée très facilement dans le livre, mon côté fleur bleue a vite repris le dessus !

On trouve également dans ce récit des détails intéressants concernant les relations entre catholiques et protestants. Les informations données par l’auteur sont claires et surtout intéressantes !

Enfin, le style de l’auteur est agréable à lire et malgré un début un peu difficile, le livre se lit plutôt facilement !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :