Les enfants de la liberté

17 Déc

 

 

Résumé        

Alain Grand met en images le roman le plus intime de Marc Levy.

« Nous avions si vite perdu la guerre… De Londres un général lançait un appel à la résistance, tandis que Pétain signait la reddition de tous nos espoirs. Ce 21 mars 1943, j’ai dix-huit ans et j’ai enfin un tuyau pour entrer en contact avec la résistance. Il n’y a pas dix minutes, je m’appelais encore Raymond. À présent, je m’appelle Jeannot. Jeannot sans nom. »

Ils s’appelaient Raymond, Claude, Charles, Émile, Boris, Jan, Catherine, Damira, Sophie ou Osna. C’est l’histoire vraie de ces enfants de l’Occupation devenus trop vite adultes. C’est l’histoire de leur engagement dans la résistance toulousaine.

 

Mon avis :

Cette bande dessinée est une adaptation du  roman Les enfants de la liberté de Marc Levy où nous est racontée l’histoire de Raymond Lévy, le père de Marc Lévy. Raymond Lévy a participé à la Seconde Guerre mondiale, dans la Résistance.

Cette bande dessinée nous donne une image forte de la Résistance. L’histoire est très touchante puisqu’elle est vraie, ce qui ne fait que rendre cette lecture d’autant plus intéressante.

Cette bande dessinée est vraiment très prenante, aussi bien grâce à l’histoire en elle-même qu’aux personnages, très attachants de par leurs actions.

A découvrir sans hésiter !

 

Publicités

Une Réponse to “Les enfants de la liberté”

  1. Kimysmile décembre 17, 2013 à 15:58 #

    Je n’ai pas lu le livre de marc levy, mais découvrir cette histoire en BD me tente bien 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :