Le Christ selon l’Afrique de Calixthe Beyala

26 Mar

 

 

Résumé :

Boréale n’a que vingt ans mais des problèmes à revendre, entre un amoureux infidèle, une patronne dépressive, une tante qui veut lui faire porter son enfant et une mère qui la dénigre constamment. Dans ce quartier populaire de Douala où elle habite, on s’enthousiasme comme on déteste, selon le dernier tribun qui a parlé, et des tribuns il y en a à tous les carrefours, des prophètes surtout qui hypnotisent la foule par leurs prières, leurs transes et leurs promesses mirifiques, attirant chaque jour davantage de croyants. Boréale, elle, ne croit en rien et ne veut obéir à personne mais en a-t-elle la liberté ?

 

Dans cette chronique savoureuse de la rue africaine, Calixthe Beyala, Grand Prix de l’Académie française pour Les honneurs perdus, poursuit avec sa verve inimitable une œuvre littéraire inclassable, célébrée et étudiée dans de nombreux pays.

 

 

Mon avis

On fait dans ce roman la connaissance de Boréale, jeune camerounaise vivant dans le quartier de Kassalafam. Sa famille n’est pas une famille rêvée, puisque sa mère la déteste, son amant n’est pas fidèle… On suit alors cette jeune femme qui souhaite faire évoluer sa vie à travers son quotidien.

Calixthe Beyala décrit ici une société matriarcale, où les femmes dominent. Ainsi, l’homme se retrouve très libre et fait ce qu’il souhaite sans forcément tenir son épouse au courant.

J’ai beaucoup apprécié découvrir cette société dont je ne connaissais que très peu de choses. L’auteur se sert de son vécu pour nous donner des informations authentiques, ce qui est très intéressant. Malgré tout, j’ai trouvé que les clichés étaient un peu trop nombreux, on se rapprochait presque à certains moments de la caricature et cela m’a dérangée.

Ainsi, j’ai appris un tas de chose sur cette société, sans savoir vraiment quel était le but de l’auteur, ce qui est plutôt dommage. A lire néanmoins si vous êtes comme moi avide de savoirs !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :