Wash de Margaret Wrinkle

26 Sep

Résumé :

Sa force, Wash la puise dans les voix de ses ancêtres africains ; dans les souvenirs de sa mère, Mena ; dans les rituels chamaniques auxquels elle l’a initié dans son enfance ; dans les talismans qu’elle lui a légués ; et aujourd’hui, dans ces instants volés le long de la rivière, auprès de Pallas, esclave elle aussi, métisse et guérisseuse.
Sa force, c’est ce qui lui a permis de survivre. Aux humiliations de ses anciens maîtres, jaloux de sa capacité à endurer le pire sans jamais montrer sa douleur ; aux coups qui lui ont ôté un oeil ; au marquage au fer rouge, sur sa joue, de la lettre des fugitifs.
Cette force, c’est ce qui l’aide à supporter que Richardson, son maître, pour sauver la plantation d’une ruine annoncée, l’utilise désormais comme étalon reproducteur. Qu’il le loue chaque vendredi aux propriétaires voisins pour féconder leurs esclaves.
Et quand sa force vacille, Wash se raccroche à Pallas et l’écoute parler du lien qui unit maître et esclaves dans une toile d’araignée aussi fragile qu’inévitable.

Mon avis :

J’avais très envie de découvrir ce roman qui évoque l’Histoire des Etats-Unis, et plus particulièrement l’esclavage. Dans Wash, on fait la connaissance Washington, l’esclave de Richardson. Washington est un personnage très attachant, mais très en colère, contre sa situation, contre le fait que l’esclavage ne s’arrête pas.

Ce roman m’a mis mal à l’aise, mais je pense que c’était l’effet recherché par l’auteur. La narration, à trois voix, est un peu compliquée à suivre mais impose un certain rythme, ce qui n’est pas plus mal.

L’histoire est très prenante. On suit avec passion le personnage de Washington, très émouvant. C’est un roman qui évoque un thème important, et l’auteur nous l’évoque de façon très percutante !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :