Dans un dernier souffle de Gerda Pearce

1 Oct

Résumé :

Naviguant entre l’Afrique du Sud et l’Angleterre, le passé et le présent, un premier roman bouleversant admirablement écrit. De rebondissement en rebondissement, il dénoue les fils de relations familiales et d’émotions complexes, révélant les ravages de l’apartheid et de son héritage. Le Cap, Afrique du Sud. Gini réchappe d’un accident de voiture dans lequel Simon, son amant, a trouvé la mort. De retour à Londres, elle découvre qu’elle attend un enfant, et entamera un long processus de reconstruction qu’une amnésie partielle rend d’autant plus difficile. Gini se retrouve seule pour la naissance de son bébé, mais aussi pour faire face aux fantômes qui la hantent, aux conséquences des secrets et des mensonges qui entourent la mort de son frère, Gabe.

Mon avis :

Ce roman m’a bouleversée. En fait, ce sont surtout les personnages et leur passé qui m’ont touchée.

Tout commence avec un accident, une mort… et puis les pages se  tournent, les actions s’enchainent et on ne voit pas le temps passer !

Le début commence par un accident, une mort et le tout s’enchaîne tout doucement comme la morsure d’un serpent transférant son venin dans vos veines.

On prend plaisir à essayer de reconstituer le passé des personnages, à comprendre comment ils sont devenus ce qu’ils sont.

Ce livre, et surtout la fin, m’a beaucoup marquée, avec une scène qui m’a beaucoup émue et m’a permis de comprendre un grand nombre de choses !

C’est un véritable roman triste, certes, mais qu’il faut lire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :