Mes lèvres sont mortes à minuit de Arièle Butaux

21 Oct

 

 

Résumé :

Blanc, c’est blanc. Chez Laura, tout est immaculé : ses robes, les murs, le mobilier, et même les tableaux de Paul, son époux, peintre spécialisé dans le monochrome.

A quoi rime ce désir obsessionnel de pureté ? C’est ce que Malika, la femme de ménage, peut-être complice d’un secret, ne dira ni à Alexandre, l’ancien amant de Laura, ni à Hélène, son amie et rivale. Ils sauront encore moins où donne cette porte, au fond de l’appartement, derrière laquelle on croit parfois entendre de la musique…

Un drame couve, inavouable, réglé comme une énigme policière au rythme de dialogues ciselés. Un huis-clos sur fond blanc qui contraste avec l’obscurité de la geôle du marquis de Cinq-Mars, auquel Arièle Butaux réserve, dans Le Choix du roi, la visite du monarque qui l’y a conduit…

 

Mon avis :

Si vous avez envie de lire un véritable drame psychologique, ce roman est fait pour vous !  On y fait la connaissance d’un couple dont on découvre le quotidien, de Malika la nettoyeuse qui se demande comment nettoyer un appartement aussi propre. Tout semble aller pour le mieux, jusqu’à l’arrivée de Hélène et Alexandre. C’est à partir de ce moment que l’histoire débute petit à petit.  On suit alors la descente aux enfers de ce couple. J’ai trouvé les personnages très bien construits, intéressants à découvrir, mis à part le personnage de Malika qui, je trouve, n’a pas un grand intérêt pour le récit. J’ai beaucoup apprécié le style de l’auteur qui est vraiment agréable à lire. En ce qui concerne le chapitre final, je pense qu’il est vraiment de qualité et qu’il conclut bien le roman.

Un drame psychologique parfois dérangeant mais qu’on prend beaucoup de plaisir à découvrir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :