Je ne baisserai plus les yeux d’Isabelle Maurer

6 Mai

Résumé :

Vivre dans l’empire de la débrouille vous oblige à être créatif et à résister à un autre empire bien plus redoutable, celui de la consommation. J’ai décidé de ne plus me sentir coupable d’être au chômage ou d’être pauvre. Je ne veux plus baisser les yeux. Voici quelques mois, elle a crevé l’écran dans l’émission de David Pujadas « Des paroles et des actes ». Avec un franc-parler réjouissant, elle raconte son enfance alsacienne, aînée de sept enfants, son adolescence placée dans un foyer de l’Armée du Salut, la difficulté d’élever seule ses trois petits et son quotidien au service des autres. Par son optimisme et son intelligence de la vie, elle redonne dignité aux plus démunis.

Mon avis :

Ce témoignage m’a beaucoup touché. C’est celui d’isabelle Maurer, apparue dans l’émission « Des paroles et des actes » de David Pujadas où elle a rencontré Jean-François Copé. Elle nous fait part de son passé mais aussi de son quotidien, pas toujours très facile. Elle évoque les difficultés rencontrées par les plus démunis mais aussi par les classes moyennes. Le but de son ouvrage n’est pas de s’apitoyer sur son sort, mais bien au contraire de redonner de l’espoir à ceux qui n’en ont plus.

L’écriture d’Isabelle Maurer, très simple mais pleine d’optimisme m’a beaucoup plu. C’est un récit qui, je pense, parlera à tous parce que chacun pourra se reconnaître dans quelques unes des situations évoquées dans le livre.

Un beau récit plein d’optimisme que je vous conseille !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :