Quinze rounds de Richard Bohringer

6 Oct

1540-1

 

 

Résumé :

« J’ai passé ma vie sur la route. Tout seul. Avec la blonde. Avec mes fils, avec la musique, avec mes filles. Des milliers et des milliers de kilomètres. Coureur de savanes, enjambeur d’océans. T’as trop couru, t’as le souffle court. Les hanches, ça va toujours. Même si elles servent plus à grand chose, elles ont le tempo pour écrire. Voilà ce que je ramène. Quinze rounds. Celui qui clôt. Qui ferme le rideau. »

De l’enfance aux frasques de la jeunesse, des premiers rôles aux succès qui ont jalonné sa carrière, de la découverte de l’Afrique à la passion de l’écriture, Richard Bohringer se raconte dans ce récit au style enfiévré, au rythme syncopé. Tour à tour fulgurant et émouvant, entre coup de blues et coups de coeur, Quinze rounds est un combat qui se livre sous nos yeux en même temps qu’une déclaration d’amour à la vie.

 

Mon avis :

Dans son ouvrage, Richard Bohringer se met à nu. Il nous livre des éléments de sa vie, ses douleurs, ses rencontres… Il évoque son enfance, un peu malheureuse. Et puis, il nous parle de sa dépendance à la drogue…

Heureusement, tout à changé pour lui grâce à de belles rencontres. C’est là qu’il a commencé à écrire. Et puis, le cinéma est venu à lui. Et le succès avec !

 

Le roman de Richard Bohringer lui ressemble : il est brut. Il évoque son passé avec beaucoup de pudeur, tout en étant très honnête avec son lecteur, ce que j’ai beaucoup apprécié. J’admire ce que cet homme est devenu quand on sait ce qu’il a vécu auparavant.

Je vous conseille vivement de lire cet ouvrage !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :