L’oubliée de la ferme des brumes de Corinne Javelaud

8 Nov

couv-oubliee-ferme-brume

 

Résumé :

Dans les années quarante, Colombe vit seule avec ses frères dans une ferme du Limousin. Le cadet Silvère, aspire à devenir prêtre, mais Marceau l’aîné, est un homme violent, alcoolique et coureur de jupons. Il déteste Colombe, l’exploite et la maltraite. La jeune femme vit un enfer, jusqu’au jour où le recruteur d’un atelier de dentelles se présente à la ferme.
Marceau n’hésite pas un instant : Il troque sa sœur contre de l’argent. Colombe se retrouve alors en apprentissage dans une ville voisine. Les conditions de vie ne sont pas faciles mais à force de travail et de courage, la jeune femme conquiert progressivement sa liberté. Elle découvre aussi certains secrets sur ses origines. Des secrets qui vont bouleverser son existence.

 

Mon avis :

J’aime énormément lire des romans qui évoquent des destins de femme. Ici, ce livre m’a d’autant plus intéressée qu’il se déroule durant la Seconde Guerre mondiale.

Tout d’abord, le sujet m’a beaucoup touchée. J’ai me suis tout de suite attachée à Colombe que j’avais envie de soutenir face aux sévices dont elle fait l’objet. Je n’avais pas l’impression d’être une simple spectatrice mais de devenir une actrice de ce récit.

C’est grâce à la plume de l’auteur que l’on peut à ce point se plonger dans le roman. En effet, elle parvient à faire passer énormément d’émotions. J’ai refermé ce roman la gorge nouée, mais vraiment satisfaite de ce que je venais de lire.

Je vous recommande fortement ce roman !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :