Le ventre de l’arbre et aux contes de l’Afrique de l’Ouest

14 Mai

61umorqyjcl-_sx258_bo1204203200_

 

Présentation de l’album : Trois contes d’Afrique de l’Ouest racontés par Hassane Kouyaté, le plus célèbre des griots. Hilarant ! Les histoires de Papa Hyène, Papa Lièvre et Petit Jean, grandes figures de la tradition orale d’Afrique de l’Ouest, n’ont pas fini de vous faire rire. Pour nourrir leur famille ou éviter une dispute avec leur femme, ils ne reculent devant rien. À leurs risques et périls !

 

Mon avis : 

Je vous présente aujourd’hui un livre-cd qui m’a beaucoup plu. Dans celui-ci, on trouve trois contes originaires d’Afrique de l’Ouest, contés par Hassane Kassi Kouyaté. J’ai beaucoup apprécié ces contes car ils permettent aux enfants de réfléchir, mais ils sont racontés avec beaucoup d’humour, ce qui fait également passer aux enfants un très bon moment. Les histoires sont rythmées par des interludes musicales, ce qui est vraiment très plaisant. Enfin, les illustrations de Joëlle Jolivet sont un régal pour les yeux !

 

Publicités

Contes du yoga : L’ogresse et l’oiseau arc-en-ciel

13 Mai

9782401032989

 

Présentation de l’album : Le parent conduit la séance (de 20 minutes environ) grâce à des conseils avisés et des postures illustrées.
Ce conte indien et ses postures dynamiques apportent à votre enfant de réelles sensations de bien-être tout en lui apprenant la valeur de l’entraide. Kala et Shami se débarrasseront-ils de la terrible ogresse ? Sans douter ! L’union fait la force  !

Mon avis :

Voici un album dont le concept m’a beaucoup plu. Il s’agit en effet d’une proposition des éditions Hatier pour renouveler la routine du soir, en combinant histoire et yoga. L’enfant devient donc acteur du rituel puisqu’il participe à l’histoire, ce qui est vraiment intéressant, surtout pour les enfants qui auraient du mal à se concentrer. Au fil de l’histoire, l’enfant est invité à réaliser différentes postures de yoga, en adéquation avec ce que vit le personnage. Chaque album de cette collection évoque une émotion ou une valeur en particulier, ici il s’agit de l’entraide. C’est donc une histoire qui permet à l’enfant de se relaxer, tout en exerçant son esprit critique !

Un concept vraiment intéressant que je vous recommande fortement !

Je te vois, Clare Mackintosh

6 Mai

9782501114516-001-t

 

 

Résumé : Le jour où Zoe Walker découvre son portrait dans les petites annonces d’un journal londonien, elle décide de mener sa propre enquête. L’image floue n’est accompagnée d’aucune explication, juste d’une adresse Internet et d’un numéro de téléphone. Pour les proches de Zoe, c’est la photo d’une femme qui lui ressemble vaguement, rien de plus. Mais le lendemain et le surlendemain, d’autres visages féminins figurent dans l’encart publicitaire. S’agit-il d’une erreur ? D’une coïncidence ? Ou quelqu’un surveille-t-il leurs moindres faits et gestes ?

 

Mon avis : 

Tout commencer lorsque Zoe Walker, le personnage principal, découvre une photo d’elle dans les annonces du téléphone rose d’un journal. Il faut dire que cette intrigue est plutôt originale, et c’est pourquoi je suis rapidement entrée dans l’histoire. L’ambiance est parfaite pour un thriller : oppressante et anxiogène, je me suis souvent demandé « et si ça m’arrivait dans la vraie vie ?! »

Cependant, j’ai repéré quelques défauts, tout d’abord concernant les personnages. J’ai trouvé qu’on savait trop peu de choses sur eux (peut-être est-ce un choix de l’auteur pour nous laisser dans le flou et renforcer encore l’atmosphère angoissante du récit). J’ai donc eu du mal à m’y attacher.

J’ai remarqué aussi quelques petits soucis au niveau du rythme, c’est parfois un peu lent. Heureusement que l’intrigue proposée est intéressante !

Un bon moment de lecture !

Au nom de ma mère, Hanni Münzer

23 Avr

au-nom-de-ma-mere

 

Résumé : JUSQU’OÙ UNE MÈRE PEUT-ELLE ALLER POUR SAUVER SES ENFANTS ?

Étudiante à Seattle, Felicity reçoit un appel : Martha, sa mère, a disparu… Felicity la retrouve à Rome, où Martha s’est enfuie avec des archives familiales.
Martha a en effet découvert une longue lettre écrite par sa propre mère, Deborah, fille d’une diva qui connut son heure de gloire aux débuts du IIIe Reich. Une lettre qui va plonger Felicity dans une quête douloureuse.
Alternant passé et présent, ce roman mêle amour et trahison, colère et culpabilité, péché et expiation, autour d’un secret de famille courant sur quatre générations.

 

Mon avis :

Je lis très souvent des romans mettant en scène l’histoire d’une famille. Je suis donc assez exigeante lorsque je lis ce genre de romans !

Dans ce roman, l’auteure nous plonge dans un univers très sombre, qui ne m’a pas laissée indifférente.  Grâce à sa plume poignante, l’auteure a su me séduire et me tenir en haleine tout au long du récit. J’ai également beaucoup apprécié les personnages, si courageux !

C’est un roman familial que j’ai trouvé vraiment très réussi  et que je vous conseille si vous êtes un ou une adepte du genre !

#Scoop, de Yann Le Poulichet

22 Avr
612wzcstjel-_sx195_
Résumé :
Yann Le Poulichet est un garçon taquin. Chaque semaine depuis plus de quinze ans, ce journaliste à lunettes épingle avec jubilation les petits travers des stars dans les pages de Voici. Une occupation discutable qui lui a permis de découvrir l’envers du décor de la presse people. Objet de nombreux fantasmes, cet univers à la fois réjouissant et crapoteux sert de décor à #Scoop. Un premier polar qui lui ressemble : drôle et mordant.

 

Mon avis : 

Je lis très rarement ce genre de romans (polar) mais je dois dire que j’ai passé un excellent moment avec celui-ci ! J’ai beaucoup aimé l’univers proposé par l’auteur, à savoir celui de la presse people. En effet, nous suivons une enquête qui a lieu dans ce milieu si particulier. J’ai trouvé cela très original, ce qui a grandement participé au plaisir que m’a procuré cette lecture. De plus, l’écriture de l’auteur est très agréable à lire. Un petit plus également pour l’humour présent dans ce roman !

Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban (album illustré)

23 Jan

harry_potter_and_the_prisoner_of_azkaban_illustrated_edition_-_jim_kay

Résumé : Sirius Black, le dangereux criminel qui s’est échappé de la forteresse d’Azkaban, recherche Harry Potter. C’est donc sous bonne garde que l’apprenti sorcier fait sa troisième rentrée à Poudlard. Au programme : des cours de divination, la fabrication d’une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes… Mais Harry est-il vraiment à l’abri du danger qui le menace ?

 

Mon avis :

Je vous laisse imaginer la joie que j’ai pu éprouvé, étant une grande fan de la saga Harry Potter, quand j’ai découvert ces albums illustrés !

Le Prisonnier d’Azkaban est l’un de mes tomes préférés. Cet album est vraiment magnifique : une couverture rigide et très travaillée, et surtout des illustrations à couper le souffle !

Les illustrations de Jim Kay sont vraiment magnifiques, elles s’adaptent parfaitement à l’univers d’Harry Potter. Je pense que Jim Kay a su retranscrire à la quasi-perfection l’image que je me faisais de l’histoire avant de voir les adaptations cinématographiques.

Ce qui est sûr, c’est que j’avais hâte de tourner chaque page de cet album pour découvrir une nouvelle illustration. Et le plus, c’est qu’il n’y a pas seulement quelques illustrations par ci par là, mais toutes les pages sont décorées ! Parfait pour se plonger dans l’univers aux côtés des personnages !

Les chroniques de Zi (T1), Jean-François CHABAS

22 Jan

9782092574928

 

Résumé : Au royaume des Mille Lacs, une sorcière enlève le bébé princier. Elle s’apprête à le dévorer, quand, soudain, l’enfant l’interpelle…
Bien des années après, dans un village, Phelan, un adolescent expert au maniement de l’épée, tombe amoureux fou de la farouche princesse Nara. Il lui a suffi de l’apercevoir, alors qu’elle venait visiter les Mille Lacs depuis son lointain royaume des Trois Vagues. Or le cheval de la princesse s’est emballé et l’a entraînée dans les Monts Jaunes, à la merci de l’Ogre qui y règne… Personne n’est jamais ressorti vivant de ces montagnes.
Mais Phelan ne peut abandonner l’amour de sa vie. Il se met en route pour sauver la princesse, accompagné de son meilleur ami Turi, aux cheveux bleus, dont la force n’a d’égale que la susceptibilité. Avant même d’atteindre les Monts Jaunes, leur route est truffée d’obstacles et de rencontres plus inquiétantes les unes que les autres. Sans compter que, sur leur chemin, plane l’ombre d’une mystérieuse sorcière…

 

Mon avis :

En lisant la quatrième de couverture de ce roman, j’en attendais beaucoup ! Le premier quart du roman raconte l’enlèvement d’un jeune prince par une terrible sorcière. J’ai trouvé cette première partie un peu longue car je m’attendais à beaucoup d’aventures, et finalement il ne restait que très peu de pages après ce qu’on pourrait appeler la présentation de l’univers et des personnages (qui soi dit en passant sont vraiment très bien présentés et surtout bien travaillés !). D’ailleurs, l’univers peint par l’auteur m’a véritablement conquise : on y trouve des ogres, des sorcières, des fées et même des souris tueuses ! Vous avez compris : l’auteur nous plonge dans un univers digne des contes de Grimm… Je pense que si le cadre n’avait pas été aussi attirant, je n’aurais pas autant apprécié ma lecture, et pour cela, je félicite l’auteur !

J’ai désormais très envie de replonger dans cet univers !